L’art de la tonte

L’herbe est toujours plus verte ailleurs dit le proverbe.  Voici une série de conseils pour ne plus être jaloux du gazon voisin.

En premier,  ramasser  dans le jardin les objets susceptibles d’abimer la tondeuse : branche cailloux, jouet, etc…

Si votre herbe est recouverte par de la mousse, vous pouvez d’ores et déjà passer le scarificateur. Une fois le jardin nettoyé  il est temps de passer à la tonte.
Après une rosée matinale ou une averse, l’herbe sera alourdie et compactée. Votre tondeuse risque tout simplement de  « bourrer », et de rendre la tâche plus ardue. En période de sècheresse ne pas tondre trop ras pour ne pas accentuer les effets néfastes de la chaleur.
art de la tonte

La hauteur de coupe

Pour vivre, le gazon a besoin  de constituer des réserves nutritives et de soleil. Une coupe trop courte diminuera ses réserves et réduira la photosynthèse de l’herbe. Pour éviter cela, il est conseillé de couper le gazon à un tiers de sa taille. La hauteur de coupe varie en fonction de la fréquence de tonte. L’idéal est de passer la tondeuse une fois par semaine, mais si vous « sautez » une tonte, il ne faut pas la rattraper en coupant votre gazon plus court au risque d’un travail pénible et contre-productif.
La taille de coupe dépendra de l’usage de votre jardin :

  • Pour un jardin d’ornement (à l’anglaise) : une tonte courte (3 cm) et régulière
  • Pour un jardin loisir : 5 cm et plus

Ce qu’il faut retenir :
Plus l’herbe est coupée court, plus ses racines sont fragilisées. Si le jardin est régulièrement le théâtre de  parties de foot endiablées, il faut tondre moins souvent, pour assurer sa résistance.

La manière de tondre le gazon dépend aussi de la saison. Au printemps, une coupe courte suffira pour la première tonte. Vous pouvez ensuite passer un scarificateur pour enlever les mousses apparues pendant l’hiver.

L’importance d’une lame bien affûtée

La lame est l’élément central de votre tondeuse. Si elle est en mauvais état, elle ne pourra assurer une coupe franche.  Pour éviter cela, veillez à ce que votre lame soit toujours bien affûtée et équilibrée. L’apparition de vibration de la tondeuse peut être une indication d’usure anormale de la lame.

Le mulching

Le mulching permet de tondre sans ramasser l’herbe fraîchement coupée. Cette dernière est broyée par une lame spéciale en fine particule qui servira d’engrais à la pelouse. L’inconvénient, c’est qu’une tondeuse mulching est moins efficace sur une herbe trop haute. Donc il est préférable de tondre régulièrement.

gazon parfaitAlors, on la tond cette pelouse !

Il vaut mieux commencer par faire les bordures de votre gazon, cela  vous évitera d’abimer les  cotés des carters de votre tondeuse, de faire des manœuvres inutiles  et l’herbe coupée pourra être ainsi ramassé lors du passage de votre tondeuse.
Après vous n’avez plus qu’à tondre en faisant des allers-retours sur votre terrain. Si vous devez passer une deuxième fois, tondez perpendiculairement à votre premier passage pour diminuer les traces de coupes.

Au moment de tondre, pensez à mordre légèrement sur le passage précédent pour avoir un jardin propre et uniforme.

Précaution à prendre : si le terrain est en pente, évitez de tondre avec une tondeuse poussée. Mieux vaut privilégier un modèle autotracté,   ou un tracteur tondeuse pour les grandes surfaces.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *